Arthur Lecerf, candidat « se met dans sa bulle » pour rester concentré

Arthur, 22 ans, est élève en bac pro Sciences et techniques de l’industrie et du développement durable au lycée Marcel Sembat de Sotteville-Lès-Rouen. Il est technicien de maintenance aéronautique en alternance à l’entreprise Snecma de Vernon où il travaille sur des moteurs de fusée Ariane. Pour participer aux Olympiades, il s’est entraîné entre 40 et 45 h par semaine, durant 2 semaines. Il a travaillé sur des vannes de moteur Vulcain qu’il ne connaissait pas : démonter, remonter, repérer ce qu’il y a à faire, trouver le joint qui fuit, regarder les pièces, noter les références. C’était une vanne d’injection d’école pour ne pas prendre le risque de casser du matériel qui coûte 80 000 euros. Son épreuve a lieu dans quelques heures. Il gère le stress en se mettant dans sa bulle pour rester concentré et il se répète en permanence les gestes qu’il doit faire. Tout au long de son épreuve de sélection, il doit démonter une vanne de moteur tout en décrivant aux jurés ce qu’il fait et en répondant à leurs questions. Son avenir professionnel est vaste : il peut aller dans l’armée et travailler sur des moteurs d’avion de chasse, dans une compagnie aérienne ou dans une grande entreprise comme Airbus.

Son objectif est de gagner les Olympiades des Métiers et dans les années à venir, de travailler chez Airbus à Toulouse, sur les gros porteurs et sur du matériel neuf.

Un article de Damien Sarazin, Tristan Ozouf, Roméo Toscano et Oscar Lecanu, 2nde MELEC LPO Curie/ Corot, Saint-Lô