Béatrice Lebon, chef(fe) d’atelier pour les épreuves en mode et création

         

 Habituée des Olympiades des métiers en tant que coach ou jurée, Béatrice Lebon a accepté la fonction de chef d’atelier pour les sélections régionales et nationales 2018. La réussite et le bon fonction-nement des épreuves en Mode et Création reposent sur elle…

“Je suis professeur en lycée technique, métiers de la mode au lycée Alexis Tocqueville de Cherbourg. Le chef d’atelier doit récupérer tout le matériel et suivre l’installation du stand au niveau logistique et électrique pour que la compétition se passe bien. Je découvre toutes les difficultés de l’organisation. Auparavant, j’ai été jurée pour quatre olympiades nationales et j’ai également été coach. Une des candidates que j’ai coachée a été médaillée d’argent au niveau mondial. J’avais donc de l’expérience et du recul sur ce qui se passe pendant les compétitions.La Région Normandie m’a donc demandé de devenir chef d’atelier. Je le serai jusqu’à la finale nationale et après, je prends ma retraite. Vingt et un élèves se sont présentés aux pré-sélections, quinze ont été sélectionnés et sept participent aux sélections régionales. Leur épreuve dure sept heures. Ils connaissent 80% du sujet de l’épreuve en mai et les épreuves ont lieu fin novembre. Les candidats savent qu’ils doivent réaliser un top asymétrique avec des fronces ou des pinces, qu’il doit y avoir une fermeture éclair invisible, sans manche ni bord franc. Ils découvrent les 20% restant aujourd’hui : c’est un tirage au sort qui détermine s’ils doivent faire des pinces ou des fronces. Le sujet est pré-conçu par l’expert national et le chef d’atelier peut proposer des modifications.”

Roméo Toscano, Oscar Lecanu et Lucas Lebastard, 2e MELEC LPO Curie Corot, Saint-Lô